robe de magistrat

robe de magistrat

Les robes de magistrats

Tout comme la profession d’avocat, celle de magistrat suppose un costume distinctif. Nous allons explorer l’histoire de cette tenue si singulière et étudier plus avant sa symbolique et son caractère encore actuel.

Les origines de la robe de magistrat

Traditionnellement, les robes amples étaient le symbole de professions élevées, telles que les professeurs, les médecins ou encore les membres du système judiciaire ou administratif. De fait, les toges de magistrats se portent de façon large, masquant les formes du corps et assurant ainsi une pudeur digne de cette fonction.

robe de magistrat
robe de magistrat

Héritage de la Noblesse de Robe, il témoigne ainsi du pouvoir des juges. En effet, sous la Monarchie de Droit divin, la Justice reposait dans les mains du Roi.

Ceux qui la pratiquaient revêtaient alors une tenue vestimentaire spécifique, témoin de leur appartenance à la royauté. Ainsi, le costume survit là où le régime n’est plus. La dimension sacrée de la Justice perdure dans ces attributs que sont l’habit d’audience ou encore dans certains termes tels que le « Palais de Justice » ou encore l’appellation de « Maître ».

Les significations liées aux robes de magistrat

Si aujourd’hui la robe de magistrat n’est plus portée qu’à l’audience, nous pouvons encore en distinguer quatre significations majeures. Tout d’abord, la toge protège, du moins symboliquement, contre les attaques et les violences extérieures. De plus, elle permet d’anonymiser le magistrat qui est ainsi un parmi les représentants de sa profession. Le message sous-jacent est alors que tous les représentants de la Justice sont identiques et humbles. Par ailleurs, s’ils ne sont pas identifiés, les magistrats se doivent tous d’être les serviteurs de l’Institution judiciaire. Le costume permet donc de distinguer les juges des citoyens et de leur conférer un statut à part.

Enfin, pour aller plus loin, nous pouvons avancer que la simarre portée traditionnellement par ces derniers incarne la Justice elle-même, et la puissance qu’elle représente.

La fameuse toge noire n’est donc pas singulière sans raison et possède une dimension symbolique forte. C’est sans doute pour cela que, contrairement à d’autres professions qui peu à peu abandonnent l’habit (tels que les maîtres de conférences ou encore les médecins), les membres de l’Institution judiciaire maintiennent aujourd’hui encore cette tradition.

Les robes de magistrats de nos jours

Les robes de magistrats diffèrent selon les occasions. Ainsi, si celles des avocats sont toujours noires, celles des magistrats se colorent de rouge dès lors qu’ils traitent d’affaires criminelles. En outre, si les juges de première instance s’habillent généralement d’une robe noire, elle devient rouge pour les magistrats de Cour d’Appel. En outre, lors de Cérémonies, le Président de la Cour de Cassation la porte avec une hermine, ce qui assoit davantage son pouvoir et son statut.

robe de magistrat
robe de magistrat

Enfin, il convient de souligner que, contrairement aux habits d’avocats, les robes de magistrats conservent, outre l’épitoge, une simarre. Elles sont ainsi tissées de laine et de soie.

Tout comme les robes d’avocats, les toges de magistrats sont confectionnées avec minutie, à la main. Au sein d’ateliers artisanaux, les costumes judiciaires sont ainsi toujours d’une qualité exceptionnelle, respectant une longue et riche tradition.

robe avocat

robe avocat

Notre société l’Atelier Petit a été créée en 1987 et est implantée à Poitiers. Notre atelier propose sa gamme de tenues de cour dans sa boutique à Paris, et offre également une prestation de vente en ligne de ses créations. L’Atelier Petit confectionne des vêtements de fabrication 100 % française et bénéficie d’une réputation internationale.

Nos couturières maîtrisent toutes un savoir-faire traditionnel qui leur permet de perpétuer un métier selon des règles strictes et des usages spécifiques.

Pour arriver à un niveau de confection exceptionnel dans le domaine de la haute couture, notre atelier est équipé d’outils innovants et performants qui nous permettent d’exprimer notre talent et de réaliser des pièces avec finesse et précision. En plus du dessin des costumes d’audience que nous créons selon les codes traditionnels, notre souci d’élégance se porte sur les matières que nous sélectionnons avec soin.

robe avocat
robe avocat

La diversité des tissus que nous utilisons vous permettra d’apprécier la créativité dont nous faisons preuve pour chacune de nos création. En fonction des caractéristiques des étoffes, vous pourrez privilégier des robes d’audience aérées et légères, des tenues à la matière fluide et peu froissable, au tombé impeccable.

Dans tous les cas, notre impératif est votre confort et le plaisir que vous procurera la robe d’audience que vous choisirez. La durabilité de tous nos vêtements représente également une de nos priorités de façon à ce que vous puissiez conserver le plus longtemps possible votre costume unique et personnalisé.

L’Atelier Petit accorde également une grande importance à la qualité et à la diversité des accessoires.

Ainsi nous vous proposons des toques, rabats et épitoges à des prix intéressants que nous confectionnons avec le même soin que le reste de nos productions. Nous avons également imaginé des « packs » qui permettent de regrouper trois types tenues avec leurs accessoires chics et seyants.

Vous pourrez sélectionner ces derniers à votre convenance selon un tarif forfaitaire. Ainsi notre expertise pour parfaire votre tenue vous permettra d’être guidé parmi les nombreuses solutions visant à assortir votre vêtement de manière élégante et raffinée.

robe avocat
robe avocat

Pour des occasions particulières qui se déroulent régulièrement dans le milieu universitaire, nous offrons une prestation de location, telles que des robes de Maître de conférence ou de Recteur d’académie. Cette formule permet d’être prêt pour des événements officiels ponctuels sans être obligé d’investir dans un vêtement que l’on ne portera pas régulièrement.

D’autre part si vous êtes attachés à votre tenue que vous avez déjà portée, nous vous proposons de la rafraîchir de façon à lui redonner une seconde vie.

Cette solution peut être particulièrement adaptée si vous souhaitez reporter votre choix d’acquisition d’un robe de cour neuve.

Pour tous types de robes (avocat, huissier,greffier…), vous avez la possibilité de personnaliser votre tenue, notamment en jouant sur les finitions. Nos couturières prendront en compte vos idées de façon à rendre votre costumes d’audience unique. Vous pourrez vous différencier de votre entourage grâce à des doublures, des boutons ou des manches ajustés à votre convenance.

Avec l’Atelier Petit, vous accorderez votre robe d’audience la plus raffinée à vos envies d’élégance.

robe d’avocat

robe d’avocat

La robe d’avocat à travers l’histoire

Depuis l’existence même du métier d’avocat, la robe a toujours été un symbole fort de cette vocation.
Aujourd’hui utilisée presque exclusivement lors des audiences, la robe d’avocat a néanmoins un passé important, et est très codifiée.
Connue et reconnue de tous, nous allons découvrir ou redécouvrir les premières apparitions de ces fameuses « robes noires ».

Quelle est l’origine des robes d’avocats ?

Nous retrouvons les premières robes d’avocats bien avant les prémices de la professionnalisation de ce métier.
En effet, ce n’est que sous le règne de Charlemagne qu’il est fait mention des premiers titres officiels d’avocats. Le titre de « maître », et la pratique du « serment » (effectué en tenue de profession), ne verront quant à eux le jour à l’initiative de Philippe III le Hardi.

robe d’avocat
robe d’avocat

Pourtant, la toge d’avocat remonterait aux toutes premières interventions orales en audience.
Ainsi, au Moyen-âge, toute personne susceptible d’être un bon orateur pouvait se gratifier du titre d’avocat (sous diverses appellations, notamment « logographe »).
Parmi eux, beaucoup étaient membres du clergé, grâce à leurs connaissances de la loi et des lettres.
Ecclésiastiques, ils portaient de longues soutanes en fonction de leur appartenance religieuse.
A cette époque, trente-trois boutons, représentant l’âge du Christ, étaient cousus sur leurs robes, mais cette particularité tend à disparaître de nos jours. Toutefois, malgré la laïcisation du métier d’avocat, la robe n’a que peu évolué au fil des années.
Notons simplement que, d’ordinaire noire, elle pouvait être rouge à certaines occasions. Cependant, cette pratique fut abandonnée afin de ne pas créer de confusion vis-à-vis des habits de magistrats.

Quels sont les éléments des robes d’avocats ?

Les robes d’avocats sont composées de plusieurs éléments plus ou moins distinctifs.
Tout d’abord, le drapé noir, orné de trente-trois boutons.
Nous trouvons ensuite un rabat, très visuel.
En outre, les avocats peuvent porter des gants blancs.
Vient enfin l’épitoge, bande de tissus se portant par-dessus la toge.
Par le passé, une toque pouvait être utilisée, mais son utilisation a disparu de nos jours.

robe d’avocat
robe d’avocat

D’autres accessoires peuvent aussi agrémenter l’habit, comme des nœuds papillons, ou encore certaines décorations telles que la légion d’honneur ou autres reconnaissances.
Néanmoins, cette pratique tend à être de moins en moins courue de nos jours.
En effet, la robe d’avocat possède plusieurs significations, tant au niveau de l’égalité entre maîtres que de leur neutralité.
Ainsi, toute modification visuelle est susceptible de brouiller ce message.

Les robes d’avocats de nos jours :

Les robes d’avocats, ou toges, sont toujours portées de nos jours.
Les avocats sont immédiatement reconnaissables uniquement grâce à leurs costumes, tant cet habit est ancré dans les mœurs.
Aujourd’hui, le port de la robe est codifié selon un article de loi (article 3 de la loi daté du 31 décembre 1971), précisant ainsi que les avocats doivent revêtir le costume de leur profession dans l’exercice de leurs fonctions.
Les différences résident surtout aujourd’hui dans la qualité de fabrication et les matériaux utilisés.
Confectionné à la main dans des ateliers spécialisés, ce vêtement est respecté et d’une excellente qualité.